C’est bien beau de faire danser mais plus noble d’agir“, c’est en substance les propos de Master Just de Toofan, le 27 février 2019, après leur nomination une seconde fois comme Ambassadeurs de l’UNICEF. Pour l’artiste, il faut penser à aider ces enfants de contrées reculées qui n’ont ni accès à l’éducation, ni à l’eau potable.

Son alter ego Barabas lui aussi croit bien qu’il est bien possible de faire la musique, être businessman et être au service des autres.

Ils reviennent à la charge comme en 2013, où ils avaient été retenus comme messagers de l’UNICEF pour le lavage des mains. De cette collaboration était née la chanson « Se laver les mains », pour la promotion de l’adoption du lavage des mains à l’eau et au savon.

« Au vu de la qualité de la collaboration qui a existé entre TOOFAN et nous et surtout de leur niveau d’engagement pour la promotion des droits de l’enfant, en l’occurrence le droit à la survie et à un environnement sain, il était tout à fait normal que nous passions à une étape supérieure en leur confiant cette nouvelle charge qui est de devenir les porte-paroles de 48 pour cent de la population togolaise que représente les enfants », a dit Dr Isselmou Boukhary, représentant résident de l’UNICEF au Togo.