Florian Karner, représentant résident de Konrad Adenauer Stiftung

La Konrad Adenauer Stiftung (KAS) offre un cadre d’échange aux acteurs pour réfléchir sur la problématique du financement des Petites et moyennes entreprises (PME) et des startups de la sous-région ouest africaine. Le sujet fait objet d’un forum économique axé sur le thème “les défis au financement des PME/Start-up en Afrique de l’Ouest”.

L’objectif, partager les expériences en vue d’un meilleur financement des PME et des startups et aussi contribuer dans la recherche des solutions idoines à l’amélioration de l’environnement économique et à la création d’emplois pour la jeunesse.

« Beaucoup d’idées ne sont pas réalisées à cause d’un manque de ressources financières. Et à la fondation, nous avons la volonté de donner aux différents acteurs un cadre échange afin de trouver des solutions », a laissé entendre Florian Karner, représentant résident de Konrad Adenauer Stiftung au Togo.

« S’il n’y a pas de financement, les jeunes n’arrivent  pas  à  faire éclore leurs  initiatives. Pourtant s’il y a une implication des pouvoirs locaux, ces jeunes peuvent faire plus et contribuer au développement », a  déclaré, pour sa part, Edwige Gbogou, de la startup Baby lab.