Awa Nana-Daboya, présidente du HCRUUN

Les cérémonies de purification tant annoncées au Togo ont enfin une date. Ce sera du 3 au 9 Juillet 2017 sur toute l’étendue du territoire national. Tel en a décidé le gouvernement réuni en Conseil des ministres le jeudi 22 Juin 2017.

Cette initiative est une recommandation de la Commission vérité justice et réconciliation pour un processus de réconciliation réussi.

Cette phase sera exécutée par les quatre (4) grandes confessions religieuses, à savoir l’église catholique représentée par la conférence épiscopale, l’église évangélique représentée par le conseil chrétien, le culte musulman représenté par l’Union musulmane, et les cultes traditionnels représentés par le bureau national des chefs traditionnels du Togo, sous la supervision du Haut commissariat à la réconciliation et au renforcement de l’unité nationale (HCRRUN).

Ces cérémonies doivent permettre de promouvoir d’avantage l’esprit d’apaisement, de tolérance et de compréhension mutuelle au sein de la population togolaise et contribuer à la consolidation du climat de décrispation.

Le Clergé catholique, lors du traditionnel chemin de croix, le 14 Avril dernier, a fait dire une prière pour la paix sur le Togo.

En prélude à cette cérémonie, le HCRRUN a organisé des séances d’informations et de sensibilisation sur la réparation.

Pour le programme de réparation, 22.415 victimes ont été répertoriées par la CVJR sur la période de 1958 à 2005 mais pour cette première phase, seulement 7.057 seront prises en compte, avec les 2 milliards d’allocation obtenus du gouvernement. Une première tranche devra couvrir 2475 victimes et 4582 pour la seconde.