Des manifestations pour protester contre la hausse des prix du pétrole ont eu lieu ce 14 janvier 2019 au Zimbabwe. Cette hausse a été décrétée par le gouvernement sur fond de grave crise économique que traverse le pays.

Faisant suite à l’annonce du chef de l’État zimbabwéen Emmerson Mnangagwa dû au doublement des prix des carburants le samedi 12 janvier 2019, des manifestations ne se sont pas faits attendre. Il s’agit selon le gouvernement d’une mesure qui va leur permettre d’enrayer la plus grave pénurie de pétrole dans laquelle vit le pays depuis dix ans.

Cette décision a cependant provoqué de vives protestations dans tout le pays. “Nous voulons faire savoir à Mnangagwa que nous sommes mécontents de ses échecs”,  a dit un manifestant. La principale centrale syndicale du pays a quant à elle appelé la population à une grève de trois jours.

Rappelons qu’en 2017,  l‘économie du Zimbabwe était sortie ruinée sous le règne autoritaire de Robert Mugabe après 37 ans de gouvernement.