Les panélistes, de gauche à droite, Noël Tadegnon, Marthe Fare, Yves Kokoayi et Aphtal cissé

Il faut des contenus mais aussi des contenus de qualité », c’est en substance l’appel lancé par des panélistes au cours d’une conférence sur les nouveaux métiers du web, mercredi 29 Novembre 2017, sur la Foire internationale de Lomé.

Noël Kokou Tadegnon, Yves Kokoayi, Aphtal Cissé et Marthe Fare, voilà le quarto qui a eu à décortiquer les nouveaux métiers du web. Pour ces blogueurs et professionnels de l’information et de la communication, le Togo éprouve un sérieux problème en terme de contenu et surtout de qualité.

Même s’ils sont unanimes à dire que le débit de connexion offert est très faible avec un coût relativement élevé comparativement aux autres pays de la sous-région, les panelistes ont appelé les Togolais à se satisfaire du minimum et commencer déjà par faire de la production de contenus togolais et aussi miser sur la qualité pour espérer en tirer de profit.

Aussi, ont-ils martelé, tout est une question de formation et de spécialisation.