Edem Adjamagbo, CEO SEMOA (2 de la gauche) avec les cinq autres lauréats Startup of the year Africa.

La startup togolaise de paiement en ligne Semoa a été doublement récompensée à Loqmé. C’est à l’issue du concours “Start-up of the Year” initié par une plateforme de promotion de start-ups.

A Semoa, tout était parti du constat selon lequel au Togo, il fallait faire la queue pour payer sa facture d’eau ou d’électricité. Et ayant compris qu’il faut transformer les challenges en opportunités, Edem Adjamagbo et les siens ont développé une solution de paiement en ligne.

« Depuis 2013 j’ai commencé par réfléchir sur le crédit de communication en ligne. Nous avons réussi à développer ce projet appelé semoa-kiosk, qui permet au togolais d’acheter leur crédit de communication en ligne. Il s’agit simplement de taper son numéro de téléphone et insérer un billet et vous avez directement le crédit sur votre téléphone », explique Edem et d’ajouter « Tout cela c’est pour contribuer au développement socio-économique du Togo”.

Et, l’effort n’a pas été vain. Il a été récompensé le 25 Janvier 2018 à Lomé à l’issue du concours “Start-up of the Year” initié par une plateforme de promotion de start-ups. Ils ont donc reçu le prix “Fintech Africa of the Year2018” et le “prix spécial Diaspora 2018”.

Encore plus de motivations pour le fondateur de Semoa-Togo pour qui, l’ambition pour 2018 est de déployer 25 bornes à Lomé puis un rythme de 50 nouvelles bornes par an et ainsi conquérir un nouveau pays par an.

Et pour y arriver, ils espèrent passer par un appel de fonds sensés démarrer en Mars 2018. Ils disent avoir besoin d’un financement de 1,3 million d’euro sur 3 ans pour pouvoir booster leurs activités.

600 statups provenant de 52 pays ont participé à ce concours pour défendre les couleurs de leur  pays.