Pauline Mujawamariya Koelbl _ Directrice du Prix _ Lomé le 08 décembre 2016

Ils sont au total, 10, les nominés pour le prix de l’innovation pour l’Afrique. Annoncé en Mai 2018 pour se tenir au Rwanda, c’est finalement la Côte d’Ivoire qui accueille cette édition qui voit la participation de 3000 candidats issus de 52 pays africains. Les lauréats devront être connus ce 14 Septembre 2018.

Les nominés retenus sont issus de toutes les régions de l’Afrique, du nord au sud, de l’est à l’ouest y compris le Madagascar, pour un prix tout aussi panafricain que le PIA. Mais les innovations de cette année proposent des solutions à des problèmes cruciaux dans les secteurs des Technologies de l’information et de la communication (TIC), l’agriculture, la santé publique, l’environnement et l’énergie.

« Nous sommes fiers de voir des innovations aussi impressionnantes dans le top 10. Chacune d’elles va résoudre un problème critique dans son secteur, une preuve concrète de l’ingéniosité africaine » s’est réjouie la directrice générale de l’AIF,  Pauline Mujawamariya Koelbl.

Cette année, l’édition est placée sous le thème « Innovation africaine : investir dans des écosystèmes d’innovation inclusifs ». Un thème qui renforce l’importance d’une collaboration entre le gouvernement, les entreprises, l’industrie, les acteurs de l’innovation et la communauté, afin de réaliser la prospérité et la liberté économique de l’Afrique.