L’évènement est bien spécial, le concours Miss Littérature a connu son apothéose à Lomé, le 9 Novembre 2018 avec l’élection de Agougnon Gislène, jeune étudiante à l’Université de Lomé.

La finale, c’était à travers des questions de critiques littéraires, de la culture générale en littérature et un plaidoyer que Gislène a été retenue Miss littérature de l’année.

Pour Steve Bodjona, président du club littéraire, ”la miss-littérature devient le porte flambeau du club littéraire dans toutes ses activités de promotion de la lecture, du livre et de façon générale de la promotion de la littérature”. ”Elle sera l’image de la sensibilisation des apprenants dans les collèges, les lycées, les universités sur l’importance de la lecture dans le cadre de leur formation”, ajoute t-il.

Démarré en avril 2018, sous le thème ”la jeune fille au cœur de l’excellence littéraire”, le concours miss-littérature a connu la participation de 61 candidates à la phase des pré-sélections et, 9 ont pu franchir le pallier de la phase finale.

Agougnon Gislène, Miss littérature 2018, se dit très fière et se donne pour ambition de mener beaucoup d’activités dans le domaine littéraire afin ”d‘amener les jeunes sans distinction aucune à plus s’intéresser à la lecture”.

Carmen Fifamè Toudonou, présidente du comité d’organisation de la miss-littérature au Bénin s’est aussi félicitée de la prestation des candidates et de la réussite de l’événement.

La miss littérature et sa première dauphin devraient représenter le Togo en 2019 à Cotonou au Bénin dans le cadre dudit concours sous-régionale qui verra la participation bien entendu du Bénin, Cote d’Ivoire, Niger et Togo.