Le Bénin et le Niger vont construire un oléoduc. Un accord a été signé à cet effet par le ministre nigérien de l’énergie et du pétrole Foumakoye Gado et le ministre béninois des mines Samou Seidou Adambi, le 24 janvier 2019.

Selon le gouvernement nigérien, cette infrastructure va servir à acheminer son pétrole vers le port autonome de Cotonou. L’oléoduc va drainer le brut nigérien des champs d’Agadem, une région du sud-est du pays jusqu’à Cotonou.

Depuis 2011, les champs pétroliers d’Agadem sont exploités par la China national Petroleum corporation (CNPC). Les travaux de construction vont démarrer cette année.

Pour rappel, le Niger voulait construire un oléoduc avec le Cameroun en passant par le Tchad. Mais depuis quelques mois, Niamey ne fait plus cas dudit projet. Le coût du projet s’élevait entre 1 et 2 milliards de dollars.

Afin d’augmenter sa production d’or noir, qui est de 20 mille barils par jour, le Niger a signé un accord d’exploitation d’un second puits pétrolier avec la CNPC en 2018. Un accord qui lui permet d’atteindre une production globale de 110 mille barils par jour.