Marc Dèdèriwè Ably-Bidamon, ministre togolais en charge de l’énergie a été nommé président du comité du projet  gazoduc de l’Afrique de l’Ouest. Ceci, pour une année. C’était au cours de la 18ème réunion du comité des ministres des pays engagés à Accra au Ghana.

« Les principaux défis du mandat du Togo, sont en particulier  la protection des installations du gazoduc dans la mer et l’aboutissement des négociations avec WAPCo sur les tarifs du transport du gaz naturel », a affirmé le ministre Marc Ably-Bidamon. Selon lui, ces défis vont permettre aux Etats  d’accroître  les volumes des importations.

Ce projet de gazoduc va permettre de renforcer l’interconnexion du gaz en Afrique de l’ouest  et amener du gaz naturel du Nigeria pour alimenter le Bénin, le Togo et le Ghana pour pouvoir  produire l’électricité et les besoins industriels.