Se doter d’une inspection générale des finances (IGF) pour mieux gérer les affaires du pays, c’est ce qui explique l’adoption du décret portant création, attributions, organisation et fonctionnement d’une IGF. La décision a été prise lors du conseil des ministres tenu au palais de la présidence ce 20 février 2019 à Lomé.

L’adoption dudit décret par le gouvernement togolais fait suite à une relecture du décret n° 2008-093/PR du 29 juillet 2008 tout en prenant en compte les différents changements et les recommandations des différents diagnostics de la gestion des finances publiques réalisés par le Togo.

Il renforce l’efficacité de l’action de l’IGF et contribue ainsi à l’assainissement et à la gestion transparente des finances publiques”, lit-on du communiqué sanctionnant le conseil.

Pour Lomé 2, le présent décret va permettre au Togo de s’aligner sur les normes et pratiques régionales et internationales en matière de contrôle de gestion des finances publiques.