Koffi Bagnabana, président de CMFH

Les entités de la plateforme entreprise sociale de marché commune (ESMC) ont présenté leur mission et engagement dans la production commune. Les conseillers membres fondateurs d’honneur (CMFH) ont, une fois encore, réitéré leur engagement à tout mettre en œuvre pour satisfaire les membres.

Selon Koffi Bagnabana, président de CMFH, un contrat de sous-traitance est signé avec l’ESMC pour avoir la charge des comptes marchands et exercer des activités sur la plate-forme en vue de combler les attentes de tous les membres. « Notre mission maintenant, est de mobiliser les ressources financière, humaine, matériel et  technique pour pouvoir produire effectivement les biens et services au profit des tiers que nous avons cité sur la plate-forme », a-t-il laissé entendre.

« Ce n’est pas les moyens qui nous manquent, nous sommes ces ressources et nous avons de la jeunesse et des moyens financiers et en les mettent ensemble dans la position commune, on peut avoir de quoi produire pour pouvoir servir et surtout les plus démunis ».

Selon ses explications, le CMFH s’engage avec le réseau des médias engagés pour le développement durable (REMEDD) pour un travail de collaboration dès le 3 novembre 2018.

Il est attendu du Réseau, le relai des informations et tout ce que d’autres entités font à l’endroit de la population togolaise pour les rassurer et les mener à travailler sur la plate-forme. « Ils doivent veiller à la bonne gouvernance et à la transparence dans la gestion sur la plate-forme, sensibiliser et communiquer autour de la mobilisation des ressources », a-t-il expliqué.