Rwanda Foreign Affairs Minister Louise Mushikiwabo, speaks on August 2, 2018 during an interview with AFP at her office in Kigali, about her candidacy to head the Francophonie International organisation. / AFP PHOTO / JACQUES NKINZINGABO

Louise Mushikiwabo, l’ancien ministre des affaires étrangères du Rwanda est aux commandes de la Francophonie. Sans surprise, elle a été élue Secrétaire générale de l’Organisation, à Erevan, en Arménie. Le 11 Octobre 2018, Michaëlle Jean a dénoncé de “petits arrangements entre États”  en faveur de sa rivale.

Louise Mushikiwabo devient ainsi, la deuxième femme à occuper ce poste après sa prédécesseure Michaëlle Jean, diplomate canadienne d’origine haïtienne ; et, surtout, la première Africaine. Elle prend les rennes de l’Organisation pour un mandat de quatre (4) ans.

Louise Mushikiwabo était partie favorite dès l’annonce officielle de sa candidature depuis l’Elysée, le 23 mai, à l’occasion d’une rencontre entre Emmanuel Macron et Paul Kagame, Louise Mushikiwabo était donnée largement grâce à ce double parrainage. Son habilité et ses réseaux ont fait le reste.