Le président burkinabé Roch Marc Christian Kaboré doigte son prédécesseur Blaise Compaoré comme cause principale des attaques terroristes survenues au Burkina depuis la mise en place de son gouvernement.

Pour le président Burkinabé, ce ne sont pas des rumeurs qu’il y ait eu des liens entre son prédécesseur et les terroristes.

Ces propos ont été tenus dans un entretie sur la Deutsche welle (DW), une chaîne de radiodiffusion allemande. « Nous avons mis le gouvernement en place le 12 janvier, et le 15 nous avions un attentat », a-t-il rappelé au micro du DW.

Pour le numéro 1 du pays des hommes intègres, cela est évident que l’objectif de ces attentats est de les empêcher de travailler.

Selon lui, faire un deal avec les terroristes n’est pas une bonne stratégie pour garantir la sécurité.

Notons que le président Christian Kaboré était à Berlin où il a rencontré la chancelière Angela Merkel et le président Frank-Walter Steinmeier sur des questions liées à la lutte contre le terrorisme.