L’Union africaine veut enterrer la crise libyenne. Avec l’Organisation des nations-unies (ONU), l’UA appellent  à une rencontre internationale en Juillet 2019 sur la Libye à Addis-Abeba en Ethiopie.

L’annonce a été faite lors du dernier sommet de l’UA tenu les 10 et 11 février 2019 au siège de l’Union.

Cette conférence s’inscrit dans le but de réunir les acteurs de la crise et de réclamer les élections présidentielles et législatives en octobre 2019.

« L’Afrique a décidé d’appuyer la Libye dans ses efforts pour sortir de la guerre et du terrorisme », a affirmé l’Egyptien Abdel Fattah Al-Sissi, actuel président de l’UA. Il a aussi insisté sur l’importance de trouver ‘’des solutions africaines à des problèmes africains’’.

D’après le communiqué résumant les décisions prises lors de ce sommet,  l’assemblée de l’UA demande au président de la commission, Moussa Faki Mahamat d’œuvrer dans le but de convier à Addis-Abeba, une conférence internationale sur la réconciliation en Libye.

Il a aussi demandé à la commission de l’UA,  de prendre toutes les dispositions nécessaires avec l’ONU et le gouvernement libyen pour l’organisation des élections.