Le gouvernement béninois est convoqué à l’Assemblée nationale. L’équipe gouvernementale devra répondre à quelques questions des élus du peuple concernant la gestion du pays.

L’Assemblée nationale béninoise veut ainsi, bien accomplir sa tâche de contrôle de l’action gouvernementale. Une série de questions d’actualité et de questions orales avec débats est programmée pour être débattue au cours de la plénière du jeudi 20 avril prochain.

Les questions d’actualité concernent exclusivement les problèmes du secteur coton. Le sujet est largement commenté par la presse béninoise. Il s’agit notamment de la lenteur dans l’évacuation et l’égrenage du coton graine dans toutes les zones de culture augmentant ainsi le risque de mouille du coton, les raisons de la diminution du prix de transport de la tonne de coton et les difficultés d’évacuation de l’or blanc produit vers les usines.

Les questions orales avec débat ont trait notamment aux installations de la Nouvelle cimenterie du Bénin (Nocibé), les mesures de gratuité de la césarienne et le financement des besoins du centre hospitalier universitaire du Borgou dans le cadre de son partenariat avec le Centre hospitalier régional d’Orléans en France.