Des Parlementaires de la CEDEAO avec le président Buhari

Le président en exercice de la Conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de l’espace communautaire CEDEAO, Muhammadu Buhari promet réagir sur le cas Togo. Aussi président du Nigéria, il a souligné, à la State House, à Abuja, que son pays est tenu d’assister l’organe sous-régional.

Nous répondrons rapidement aux problèmes. Il est de notre devoir de prendre soin de vous. Nous nous occuperons des problèmes que vous avez exprimés“, c’est en substance la déclaration sommaire du président nigérian à la remise du rapport et recommandations des parlementaires de la CEDEAO qui venaient de boucler leurs travaux ce jeudi 13 décembre 2018, à Abuja au Nigeria.

La délégation parmi laquelle figure le député togolais de la majorité présidentielle Padumhèkou Christophe Tchao a été conduite par le président du parlement de la CEDEAO, Moustapha Cisse Lo.

Tous les sujets majeurs évoqués au cours des assises ont été transmis au président en exercice de la CEDEAO entre autres, la situation sociopolitique au Togo à la veille du scrutin du 20 décembre 2018, le paiement des indemnités et diverses questions relatives à l’aide sociale.

Des sujets débattus, il revient à la Conférence des chefs d’Etat et de gouvernement membres de l’espace communautaire, de prendre la décision qu’il faut à chaque cas.

Avant d’être élu par ses pairs pour diriger la CEDEAO pour un mandat de un an, le président Buhari s’est déjà prononcé plus d’une fois sur la crise au Togo.