Une déclaration faite par le secrétaire général du gouvernement Stéphane Sanou ce 21 janvier 2019 nomme Christophe Joseph Marie Dabiré au poste du Premier ministre par décret du président burkinabè Roch Marc Christian Kaboré.

Cette nomination fait suite à la démission du gouvernement dirigé par Paul Kaba Thiéba, dans un contexte d’attaques islamistes et de mouvements sociaux croissants.

Représentant du Burkina Faso à l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA), ministre et député à l’Assemblée nationale sous le régime de l’ex-président Blaise Compaoré, Christophe Dabiré vient d’être promu à la primature sous les commandes de Roch Marc Christian Kaboré.

Rappelons que les acteurs de la société civile et des partis politiques de l’opposition réclamaient depuis plusieurs mois la démission de plusieurs membres du gouvernement en particulier les ministres chargés de la sécurité et de la défense nationale.