Oumarou Sadou, ex chef d'état-major général des armées et Roch Marc Christian Kaboré

Le gouvernement du Burkina Faso a annoncé ce 10 janvier 2019 le limogeage de Oumarou Sadou, chef d’état-major général des armées.

Selon le ministre de la communication Remis Fulgance Dandjinou, le chef d‘état-major des armées Oumarou Sadou a été remplacé par le Colonel-major Moïse Minoungou et ce, par décret signé du président burkinabè Roch Marc Christian Kaboré.

Victime de plusieurs attaques meurtrières, le pays des hommes intègres était devenu une cible des groupes jihadistes faisant plus de 255 morts depuis 2015. A cet effet, le gouvernement a mis sur pied le 1er janvier 2019 l‘état d’urgence dans 14 provinces réparties sur six régions.