Les Togolais sont appelés aux urnes ce 20 décembre pour élire de nouveaux députés. Mais, l’opposition, des leaders religieux et acteurs de la société civile ont demandé en vain, un report. La Coalition des 14 partis de l’opposition a invité les Togolais à faire “échec à l’imposture”. Le pouvoir de Lomé rassure du bon déroulement avec des mesures de sécurité “particulières”. Mais, le constat est autre sur le terrain.