Dans une note rendue publique ce mercredi 9 janvier 2019, le procureur de la République du Gabon Olivier N’Zahou estime que les auteurs du coup d’État manqué du 7 janvier 2019 encourent une prison à vie.

Le procureur de la république a indiqué qu’au vue de la réclusion criminelle à perpétuité due à la gravité des faits et conformément aux articles 68, 332 et 335 du code pénal, ces putschistes ne risquent autre que la prison à vie.

En outre, M. N’Zahou a indiqué qu’ils étaient au nombre de six dont deux ont été abattus par l’armée d’intervention. Les quatre putschistes avec à leur tête le lieutenant Kelly Ondo Obiang sont tous en garde à vue dans les locaux du service de renseignements militaire.

Pendant ce temps, le Chef de l’État Ali Bongo Odinba poursuit sa convalescence au Maroc après un accident vasculaire cérébral survenu à Riyad le 24 octobre 2018.