La République démocratique du Congo (RDC) a une Assemblée nationale dite ”provisoire”. La session inaugurale de la nouvelle assemblée nationale issue des élections du 30 décembre 2018 a ouvert ses portes ce 28 janvier 2019 à Kinshasa.

Ils sont au total 430 sur 485 députés à avoir répondu présents à l’hémicycle du Palais du peuple. Dans cette Assemblée présidée par Jean Nguvulu Khoji, secrétaire général administratif de la chambre basse, on note une forte domination numérique, plus de 330 des députés du Front commun pour le Congo FCC du président sortant Joseph Kabila.

Cependant, Antoine-Gabriel Kyungu Wa Kumwanza, doyen d’âge à cette assemblée n’a pas manqué de souligner les trois priorités de la nouvelle équipe en place. Il s’agit selon lui, de la vérification et la validation du pouvoir, de l’élaboration et l’adoption du règlement intérieur de la nouvelle Assemblée et enfin, l’élection et l’installation des membres du bureau définitif de la chambre basse du parlement congolais.

Rappelons que les élections législatives se sont tenues au même moment que la présidentielle c’est-à-dire le 30 décembre 2018.