Faure Gnassingbé et Ali Bongo Odimba

Lomé accueille le 31 Juillet 2018, le sommet ordinaire des Etats de la Communauté des Etats de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO). Ce ne sera pas que. Des Chefs d’Etats membres de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC) se donnent également rendez-vous dans la capitale togolaise.

Ce double sommet de Lomé, selon des informations parvenues à la rédaction d’Africa rendez-vous, va permettre à ces Communautés économiques et régionales (CER) d’apprendre de leur force et faiblesse et, mutualiser leurs efforts pour une meilleure stratégie pour relever ensemble, les défis de l’heure.

Ce double sommet, le premier du genre, a reçu un dernier aval de Ali Bongo Ondimba, président en exercice de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC). C’était le 02 Juillet 2018, lors de la 31ème session de la Conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union africaine (UA), tenue à Nouakchott, en Mauritanie.

C’est donc en somme, pas moins de 25 Chefs d’Etat et de gouvernement qui sont attendus à Lomé, fin Juillet 2018. La CEEAC compte 11 États membres et la CEDEAO 15.

A Lomé, l’opposition et la population attendent beaucoup de ce sommet qui sera en partie consacrée à la crise sociopolitique que traverse le pays de plus fort depuis Août 2017. Cette rencontre devra permettre de définir une feuille de route claire pour une sortie de crise.