Mahamadou ssoufou, président du Niger

Le chef d’Etat nigérien sortant Mahamadou Issoufou, a été réélu lors du second tour de la présidentielle contestée du 20 mars 2016. 92,49%, c’est le score de l’homme qui rempile pour un second quinquennat.

L’homme, 64 ans, a été seul en course. Son adversaire, l’opposant Hama Amadou, 66 ans, en détention depuis novembre aurait recueilli 7,51% des suffrages.

Hama Amadou a été évacué de sa prison vers un hôpital parisien le 16 mars dernier. Le taux de participation, principal enjeu du scrutin en raison du boycott, a atteint 59,79%, contre 66,8% au premier tour, selon la Commission électorale nationale indépendante (CENI).

L’opposition regroupée au sein de la COPA avait déjà dit ne pas reconnaitre les résultats issus de ce scrutin et réclame une transition.

A Lomé, au Togo, des participants de l’opposant ont voulu empêcher le vote dans l’ambassade. Ils seront très vote maitrisés par la police.