Le site internet de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) de la République démocratique du Congo est attaqué. L’attaque survenue le vendredi 29 Novembre 2018, est revendiquée par les “Anonymous”.

Série d’attaques contre des sites du gouvernement aujourd’hui. “Nous avons mené l’opération pour soutenir la lutte du peuple Congolais contre la dictature. Nous sommes contre la dictature et les régimes d’oppresseurs. Nous ne sommes pas des criminels mais des combattants de la liberté“, a écrit le 25 novembre, sur son compte Twitter, Lorian Syrano qui revendique l’opération.

Cette fois-ci, c’est le site de la CENI RDC qui n’est plus opérationnel dans au moins 11 lieux ou villes.

Cette attaque intervient au moment où plus de 40 millions de congolais sont attendus aux urnes le 23 décembre 2018 dans un climat de contestation du fichier électoral avec au moins 6 millions d’électeurs sans empreintes digitales et, surtout, du recours aux controversées machines à voter.