Emmanuel Ramazani Shadari, le dauphin de Koseph Kabila

Emmanuel Ramazani Shadari est-il nommé pour perpétuer le règne Kabila? Cette interrogation, nombreux sont les Congolais qui se la posent après la nomination de l’homme, très controversé, pour “remplacer” Joseph Kabila.

C’est le mercredi 8 Août 2018 que le Chef de l’Etat congolais Joseph Kabila a choisi, pour annoncer depuis Kingakati, sa ferme située à 80 km de Kinshasa, la nomination du controversé Emmanuel Ramazani Shadari comme dauphin en vue de l’élection présidentielle du 23 décembre 2018.

En avant Kabila!

“En avant Kabila!” c’est le moindre que l’on puisse dire à la lecture de cette nomination. Un geste pour dire haut et fort que ‘Moi Joseph, j’y suis et j’y reste”. Longtemps, ce nom a été attendu. Du temps, il aura fallu, pour que l’homme trouve enfin quelqu’un qui pourrait le mettre en confiance particulièrement, pour son avenir et l’avenir de la majorité présidentielle. A Kinshasa, nombreux sont ceux qui ont compris Kabila travaille pour une transition.

Cet ex-vice-premier ministre et ministre de l’Intérieur et de la Sécurité, né il y a 57 ans à Kasongo dans le Maniema, avait été sorti du gouvernement en février 2018 et nommé aussitôt secrétaire permanent du PPRD quelques mois après avoir été sanctionné le 29 mai 2017 par l’Union européenne.

Il est en effet considéré comme l’un des principaux responsables de la violente répression de plusieurs manifestations de l’opposition à Kinshasa en Janvier et en Février 2017 notamment avec comme conséquence, au moins 20 morts  Au PPRD, l’ex-sécurocrate incarne l’aile dure, celle qui jusqu’au bout a prôné le maintien au pouvoir de Joseph Kabila au-delà du terme constitutionnel de son second mandat.

Un lourd passif qui va à l’avantage de Kabila qui y a vu un homme de confia,ce, digne pour assurer ses arrières.