Simone Gbagbo accueillie par une foule en liesse / crédits photo: Abidjan.net

Simone Gbagbo, l’ex-Première dame de Côte d’Ivoire a regagné son domicile le 8 Août 2018, après avoir bénéficié d’une ordonnance d’amnistie signée par le président Alassane Ouattara. Elle a été accueillie par des foule en liesse.

C’est à sa résidence privée à la Riviera Golf de Cocody où elle est allée avec pour premiers mots “Merci” surtout à l’endroit de Aboudramane Sangaré, le Vice-président du Front populaire ivoirien (FPI). «(…) Je ne voudrais pas parler. Je vais me contenter de vous dire merci. Je voudrais que vous vous associez à moi pour féliciter Aboudramane Sangaré. Il a été capable. Il est encore capable de rester debout pendant deux heures. J’ai été impressionnée par la prestation d’Aboudramane Sangaré. Il est à l’image du Front populaire ivoirien», a déclaré la dame de fer.

« (…) La refondation est là, c’est dedans on a commencé hein. L’ancienne base est tournée. Aujourd’hui, beaucoup de choses sont devenus nouvelles. Militants et militantes, levez-vous pour la nouvelle base. On est dedans sans arrêt. On est parti, on est parti », va-t-elle lancer à la foule.

Simone Gbagbo, devra-t-on le rappeler, était poursuivie pour ‘’génocide, crimes contre les populations civiles, crimes contre les prisonniers de guerre, meurtre, assassinat, viol, coups et blessures volontaires, complicité, coaction et tentatives de ces infractions, voies de faits et de crimes contre l’humanité’’.