L’opposition tanzanienne veut se serrer les coudes pour lutter contre ce qu’elle appelle “recul de la démocratie”. Une coalition de partis d’opposition annonce qu’elle va consacrer l’année 2019 à une lutte commune contre le pouvoir en place.

Pour cette coalition de partis d’opposition, la Tanzanie se trouve dans un état de repli démocratique reprenant les accusations d’autoritarisme formulées par le gouvernement dirigé par John Pombe Magufuli.

6 au total, ces partis d’opposition prétendent mener une lutte en faveur de la démocratie prise en otage selon eux par le gouvernement de John Pombe Magufuli, élu à la tête du pays en 2015.

Nous déclarons que 2019 est une année de reconquête de notre démocratie et de récupération de nos pouvoirs et de nos droits consacrés dans la constitution…. Nous organiserons des rassemblements publics dans tous les coins de la République-Unie de Tanzanie“, ont-ils tenu à préciser.

la Coalition dit condamner l’annulation des scrutins de 2015 à Zanzibar, l’interdiction des débats parlementaires en direct et des manifestations de l’opposition, les arrestations arbitraires de personnalités politiques et de journalistes.