Awa Nana Daboya, présidente du HCRRUN_ Photo Sylvio Combey

Le Haut-commissariat à la réconciliation et au renforcement de l’Unité nationale (HCRRUN) poursuit son programme d’indemnisation des victimes non vulnérables dans les 13 préfectures des régions maritime et plateaux du Togo. Ceci à compter du 11 février jusqu’au 16 février 2019.

Pour ce faire, du 11 au 13 février 2019 l’équipe de HCRRUN va être à la mairie d’Aného pour servir les victimes des préfectures des Lacs, Vo et de Bas-Mono, à se fier au calendrier obtenu par la rédaction d’Africa rendez-vous. Du 14 février au 16 février 2019, l’équipe va s’installer à la mairie de Kpalimé pour ceux des préfectures d’Agou, Kloto, Kpélé et de Danyi et les victimes des préfectures de l’Ogou, Haho, Anié, Est-Mono, Moyen-Mono et de l’Akébou vont être servis du 11 février au 16 février 2019 aux affaires sociales d’Atakpamé.

Pour être “servis”, le HCRRUN informe les victimes concernées de se munir soit d’un passeport, soit d’une carte nationale d’identité, soit d’un permis de conduire, en cours de validité, ou à défaut, d’une carte d’électeur.

Pour rappel, la liste des victimes non-vulnérables concernées est disponible sur le site Web du HCRRUN, et affichée dans les bureaux des préfectures et des mairies des préfectures concernées.