Daniel Osseï, facilitateur ghanéen

Les travaux préparatoires du dialogue inter togolais se poursuivent à Lomé. Au troisième jour, le facilitateur ghanéen Daniel Osseï, a indiqué à la fin des travaux que les deux parties se sont mises d’accord sur les mesures d’apaisement mises en veilleuse.

«Les deux parties se sont mises d’accord sur les mesures d’apaisement. Si vous voulez plus de détails, ils sont tellement d’accord que le jour du dialogue, la première chose à discuter ce sera les mesures d’apaisement», a déclaré le facilitateur ghanéen Daniel Osseï.

Les mesures d’apaisement telles réclamées par la Coalition des partis de l’opposition se reposent sur entre autres, la libération des détenus restés encore derrière les barreaux dans le cadre des manifestations enclenchées depuis le 19 Août 2017 mais aussi de ceux des incendies de Lomé et de Kara. A cela, s’ajoute, la levée de l’état de siège qui pèse sur des villes à l’intérieur du pays.

La fin des travaux annoncée pour samedi, ils devront finalement se poursuivre dimanche matin. « Le secrétariat a demandé qu’on leur laisse le temps cette nuit pour nous produire la version finale pour demain matin (dimanche ndlr) et nous n’avons pas l’intention de travailler au-delà de midi », a ajouté le diplomate qui précise qu’ils ont fait beaucoup de progrès.

Eric Dupuy, de la Coalition, confirme qu’ils ont trouvé des points d’accord. Gilbert Bawara, un des représentants du gouvernement appelle simplement à prier pour le Togo.