Le Zimbabwe veut relancer son économie mais d’abord, payer ses dettes extérieures. et pour y arriver, le ministre zimbabwéen de l’économie et des finances Mthuli Ncube a rendu public un plan de paiement tourné vers une augmentation des taxes dans la zone franc.

Selon Mthuli Ncube ce plan n’est qu’un programme de stabilisation transitoire sur deux ans. A en croire le ministre, il s’agit d’une réforme qui va conduire l’économie du pays dans la classe moyenne supérieure d’ici 2030.

L’objectif, dit-il, est de favoriser une croissance inclusive, au paiement d’une dette de 5,6 milliards de dollars due aux institutions financières internationales d’une part et d’aider à combler un déficit budgétaire d’autre part. De ce fait, Ncube appelle donc, les fils et filles de ladite zone au paiement de leurs taxes.

Le Chef de l’État  Emmerson Mnangagwa quant à lui soutient que c’est une manière de faire croitre l’économie du pays. « Dans les 5 prochaines années, nous devons élever bon nombre des gens qui sont dans la catégorie des marginalisés dans la classe moyenne », a-t-il déclaré.

Rappelons que le Zimbabwe est un pays qui n’a pas encore une monnaie en raison d’une hyperinflation qui a déjà atteint 1000%.