Mimi Bossou Soedjede, promotrice de Confejel

La Conférence des jeunes leaders (Confejel) ne sera plus cantonnée seulement à la capitale du Togo. Des villes de l’intérieur du pays devront également en bénéficier. Dans cette perspective, l’édition de cette année a été lancée le 17 Février 2018 à Tsévié, dans la préfecture du Zio, à environ 35 km de la capitale.

L’objectif, selon les promoteurs, est de pouvoir se rapprocher des jeunes de l’intérieur du pays à travers des étapes locales sous forme d’atelier- conférence parrainé par les cadres de chaque milieu.

Confejel 2018 est placée sous le thème “Equipez-vous, changez et réussissez”.

Divers sous- thèmes seront aussi développés tels comment faire le projet de la vie, comment avoir confiance en soi, comment faire l’orientation scolaire et professionnelle, les réseaux sociaux, et l’impact des grossesses non désirées sur la réussite.

« Les jeunes leaders ne sont pas seulement à Lomé. Nous avons choisi ce thème pour  les aider à avoir le baguage nécessaire pour réussir leur vie qu’ il y a beaucoup de choses qui échappent les jeunes par ignorance, car un jeune équipé est l’avenir du pays », a expliqué Mimi Bossu-Soedjede, promotrice de Confejel. Aussi a-t-elle précisé que cette édition sera essentiellement axée

Confejel 2018 se veut un cadre de découverte de soi et de modélisation de ses rêves, de partage d’information, de formation, d’orientation et de rencontre des jeunes avec des modèles de réussite. Débutée à Tsévié, elle connaîtra son apothéose le 24 Mars 2018 à Lomé.

L’étape de Tsévié a connu la participation de 200 élèves qui ont été sélectionnés dans tous les lycées de la localité avec l’appui du député Lawson-Sewoa Adjoa Sépopo qui souhaite renforcer les capacités des jeunes.