Encore deux nouveaux cas de personnes contaminées à la fièvre hémorragique à virus Lassa. Ceux-ci sont au nord du pays, portant à 17, les cas recensés depuis le 7 décembre 2018, date de réapparition de la fièvre au Bénin.

Selon le ministre béninois de la santé, Benjamin Hounkpatin, il s’agit d’un jeune cultivateur de 22 ans et de sa femme, apprentie couturière de 18 ans. Le cultivateur a été en contact avec une patiente confirmée à Parakou parce l’ayant transporté du Nigeria à Parakou pour les soins. L’apprentie quant-à elle vivait avec son conjoint au Nigeria et l’a suivi pour revenir dans leur village natal.

Pour le ministre Hounkpatin, le situation est sous contrôle et nul n’a le droit de céder à la panique. Il a rassuré les Béninois des mesures prises pour endiguer le mal.

La fièvre hémorragique à virus Lassa est réapparue au Bénin le 07 décembre 2018. 15 cas ont été enregistrés depuis lors dont 6 confirmés. 2 cas probables et 7 cas suspects dont les résultats sont négatifs.