Des togolais de la diaspora qui aident leurs compatriotes à évoluer dans leur cursus scolaire, c’est bien la démarche de l’association Grain de Sel Togo. Sur fonds propres, ces anciens bénéficiaires du programme de formations aux États-Unis appelé Fulbright accordent des bourses à leurs frères et sœurs des Universités publiques du Togo. Au cours de son séjour aux États-Unis, le directeur d’Africa Rendez-vous a échangé avec Brad Hounkpati (photo), le fondateur et Président Directeur Général de « Grain de Sel ». Lisez plutôt.

Au Togo, nous avons appris que votre association Grain de Sel accorde des bourses aux étudiants togolais. D’abord, qui êtes-vous ?

Bonjour ! Grain de Sel Togo (GDS Togo) Inc. a été initié le 27 juillet 2013 par un groupe de boursiers Fulbright togolais. C’est une organisation à but non lucratif 501 (c)(3) certifiée par le Secrétaire de l’État de Georgia, USA. GDS Togo Inc. Sa mission est de soutenir les étudiants en situations précaires dans les universités publiques du Togo.

GDS se veut une opportunité d’offre de bourses d’études à l’instar d’autres programmes de bourses qui octroient des soutiens significatifs aux étudiants.

GDS représente le sel de l’étudiant togolais en manque de moyens, en contribuant par son apport à la réussite de ce dernier, au développement intellectuel et à la culture de l’excellence au Togo.

Connaissant la valeur que représente le sel dans la vie quotidienne de l’Homme – aussi petite que soit sa quantité, le sel apporte toute sa saveur à la ration de tout être humain-, notre initiative a pris le nom de Grain de Sel. Nous y avons associé le nom de notre cher pays, le Togo et le suffixe Inc. qui indique simplement que c’est une corporation, d’où la dénomination : Grain de Sel Togo, Inc.

Des étudiants au cours d'une formation de Grains de Sel en Mai 2014 à Lomé
Des étudiants au cours d’une formation de GDS en Mai 2014 à Lomé

Ce programme, aura immanquablement un effet positif et durable sur l’éducation des jeunes et l’enseignement supérieur au Togo.

En effet, nombreux sont les étudiants de conditions socio-économiques modestes qui, faute du minimum de moyens, échouent dans leurs études malgré leur volonté et leur persévérance. Notre initiative est une façon d’empêcher la pauvreté d’être une barrière pour quelqu’un qui aspire à un avenir meilleur. Nelson Mandela disait : « L’éducation est l’arme la plus puissante pour changer le monde».

L’aide de GDS consiste en un soutien financier aux boursiers. Ce soutien couvre entre autres, les frais de scolarité, la bourse mensuelle pour les motiver et les encourager à l’excellence. GDS croit que cette modique aide sera un plus pour une famille, une communauté et pour le pays tout entier. Cette initiative suscitera également d’autres bonnes volontés à investir dans l’éducation et/ou la formation des jeunes qui constituent la relève de demain.

Avec plus de 60.000 étudiants au Togo, comment se fait la sélection ?

La procédure de sélection comporte 5 phases. Tout d’abord, le lancement de l’appel à candidature sur le site internet de l’organisation, les réseaux sociaux et les médias traditionnels au Togo. Ensuite, les candidats postulent en ligne et aussitôt les candidatures clôturées, les dossiers reçus sont dépouillés et traités par la Direction générale de GDS, basée aux USA. Les candidats présélectionnés sont ensuite informés et invités pour une séance d’entretien. Les interviews sont conjointement conduites par la Direction Générale de GDS et la Coordination nationale du Togo. C’est donc après que les lauréats sont annoncés et informés, avec effet immédiat. A cette étape la prise en charge pour les frais de scolarité et un soutien financier mensuel, l’organisation de séminaire de formation et autres formes de coaching prennent forme.

Pour l’année académique 2013-2014, nous avons sélectionné quatre (4) lauréats, dont 2 à l’Université de Lomé et 2 à Kara. Bientôt, l’appel à candidature sera lancé pour le compte de l’année académique 2014-2015.

Et, comment financez-vous l’initiative?

Les activités de Grain de Sel Togo, Inc. sont financés sur fonds propre de l’organisation. Ce sont des fonds qui proviennent exclusivement de la contribution des membres actifs de l’organisation et quelques donateurs qui sont pour la plupart les amis des membres actifs de GDS. Pour les premières années, GDS veut compter principalement sur la contribution de ses membres pour tester le fonctionnement de la bourse.

C’est le lieu de dire que tout Togolais ou bénéficiaire de programme de bourse d’étude et autre programmes d’échange ou non est cordialement invité à apporter fièrement sa pierre à l’édifice, qu’est la promotion de l’éducation supérieure au Togo.

J’aime souvent dire : « Ne minimise pas le peu que tu peux apporter, cela pourra donner espoir à autrui, changer des vies…»

Vous résidez aux USA, est-ce une manière pour vous d’impacter la société togolaise à “l’américaine”?

La naissance de Grain de Sel Togo, Inc. est une inspiration de l’initiative du Sénateur de l’Arkansas J. William Fulbright, qui a promulgué le Programme de Bourse Fulbright durant son passage au Sénat des États-Unis en 1946. Ce programme est considéré comme l’un des programmes de bourses d’excellence les plus prestigieux au monde. Les initiateurs de Grain de Sel Togo, Inc. tout reconnaissant du soutien obtenu à travers ce programme, veulent apporter leur modique contribution à la promotion de l’éducation

Brad Hounkpati, Fondateur, PDG GDS
Brad Hounkpati, Fondateur, PDG GDS

supérieure dans les universités publiques du Togo.

En un mot, rendre aux cadets étudiants en difficulté au pays, ce que nous avons reçu ici aux États Unis, je veux dire, l’opportunité d’être formé.

La distance ne pèse-t-elle pas un peu sur vos activités?

En principe, la distance fait peur, n’eut-été le développement de la technologie et de la disponibilité des collègues présents sur place au Togo pour coordonner nos activités. Anticipant sur les problèmes que la distance pourrait créer, la Direction Générale a établi un bureau de représentation nationale sur le campus universitaire de Lomé assisté par un comité de coordination nationale et des autorités universitaires. Techniquement, GDS a su gérer la distance à son avantage.

Le cordon est aussi maintenu avec les boursiers….

Comme toute organisation qui offre des bourses académiques, garder contact avec les anciens boursiers est une obligation et donc oui, nous gardons contact avec eux. Pour le moment, aucun de nos boursiers n’a encore intégré le marché du travail. Ils sont en année de Licence, mais ils maintiennent des résultats académiques encourageants. Des tractations sont en cours pour les aider à se prendre en charge.

Des perspectives?

Nos perspectives, c’est de rendre la bourse durable, recruter plus de boursiers et augmenter l’aide que nous leur accordons. Nous envisageons organiser des séminaires de formation-information pour susciter, appuyer les organisations estudiantines, établir divers partenariats avec des institutions de bourses et des universités à l’étranger pouvant accueillir des étudiants désireux d’aller loin dans leurs études.

Merci

Interview réalisée par Sylvio Combey