La Brasserie BB Lomé s’engage encore plus dans le social. Lundi 6 Novembre 2017, les premiers responsables de cette société ont offert un don de 200 table-bancs aux élèves de 11 écoles primaires et publiques des cantons d’Agoè.

C’est un total de 200 tables-bancs pour un coût de 3 millions F CFA qui ont été offerts, en présence des élèves, instituteurs et têtes couronnées de 5 cantons d’Agoè.

Pour le directeur de la Brasserie Thierry Feraud, ce don vient répondre à un projet « Opération 2000 table-bancs » engagée par l’union de la communauté de développement d’Agoe nyivé (UCAD).

« Ce don est motivé par un seul but, améliorer notre environnement commun », a laissé entendre le DG de BB Lomé. Pour Thierry Feraud, Il est important pour la Brasserie, d’intégrer les préoccupations environnementales, sociétales et économiques du Togo au cœur de leur stratégie d’entreprise. Et ce don en est l’illustration.

Tout en invitant les élèves à en faire bon usage, il a souhaité que d’autres entreprises leur emboite le pas car reconnait-il, les besoins sont énormes.

« Nous avions constaté dans beaucoup d’établissements que au lieu de 2 élèves par bacs, nos enfants s’asseyaient à 3, des fois à 4. Cela a choqué notre conscience et c’est cela qui a motivé le lancement de l’opération “2000 table-bancs”+ », a dit le président de l’UCAD Kossivi Kpetigo qui s’est réjoui de ce don, la plus grosse prise depuis lors.

Il a expliqué que ces 200 table-bancs seront répartis dans 11 établissements scolaires de 5 cantons notamment Apédomé, Sanguera, Togblékopé, Légbassito et Vakpossito.

« A partir de cette cérémonie, nous allons nouer un partenariat avec la brasserie pour l’organisation d’autres activités en soutien aux populations de notre communauté », a-t-il lancé.

La BB Lomé met en œuvre depuis fin 2016, une politique de responsabilité sociétale (RSE). La direction dit se focaliser sur des domaines tels l’agriculture pour créer des emplois durables, l’éducation pour permettre de préparer les enfants aux métiers de demain, la gestion de déchets pour préserver l’environnement et la santé pour améliorer le cadre de vie commun.

Notre politique RSE a deux objectifs, le développement des communautés locales, la préservation de l’environnement », confie Thierry Feraud.