46 enseignants de 10 universités africaines sont en formation lundi 26 novembre à l’Université de Kara, environ 420 Km au nord de Lomé. Cette initiative de l’Association des universités africaines (AUA) veut par cette formation renforcer et améliorer la qualité et la pertinence de l’enseignement supérieur en Afrique et une meilleure gouvernance des institutions universitaires.

‘’Aujourd’hui, on parle de qualité dans tout ce que nous faisons, et l’AUA opérant dans le domaine de l’enseignement supérieur a décidé d’harmoniser le système d’enseignement supérieur partout en Afrique. Qu’on parle tous d’une même voix, pouvoir travailler de la même façon  et donc, appliquer la qualité dans tous les domaines de l’enseignement supérieur’’, a indiqué Rose Nintin, assistante bilingue à l’AUA.

L’Université de Kara est inscrite depuis 2016 dans la dynamique d’assurance qualité selon le Président de l’Université, Komla Sanda. “Il faut dire que le choix de l’université de Kara est méritée dans ce sens qu’il y a plus de 2 ans l’université de Kara s’est inscrite dans cette dynamique d’assurance qualité en s’auto-évaluant. Et au niveau du CAMES qui est notre organisation de référence, l’université de Kara est en pointe dans ce domaine’’, a laissé entendre le prof  Adama Kpodar, le vice-président de l’université.

Les enseignants formés vont pouvoir implémenter les outils en assurance qualité et une meilleure gouvernance dans leurs universités dans l’intérêt de l’ensemble du monde universitaire. Cette formation prendra fin le 30 novembre.

Pour sa première fois au Togo, l’AUA veut par ce programme de formation se rapprocher de ses membres dont l’Université de Kara. En tant qu’une organisation faitière et un forum de consultation, d’échange d’informations et de coopération entre les établissements d’enseignement supérieur en Afrique, elle compte environ 400 membres et mise sur un enseignement de qualité et une meilleure gouvernance des Universités.