Jeune bloggeur et étudiant en passation de marchés publics, Guillaume Djondo fait son entrée dans le monde littéraire. Il vient de mettre sur le marché togolais, son premier bébé, “Senteurs des fleurs fanées”. L’ouvrage, un recueil de poèmes de 95 pages, a été rendu public mercredi 07 Mars 2018, à Lomé.

A travers ses vers et strophes, l’auteur traite des thèmes liés aux  quotidiens du commun des mortels.

Guillaume Djondo dit mettre en exergue « un parfum de vie, des séquences de son quotidien émiettée dans une oscillation entre  les vagues de l’amour, les nattes de déceptions, les nuages de regrets, la détresse, la mort, les cendres de la renaissance, l’espoir, l’avenir  et le bonheur ».

Pour  Guillaume, même fanées, les fleurs dégagent une senteur. « Parfois bon et

Guillaume Djondo, auteur de l’ouvrage

souvent moins bon, elles inspirent par leur essence et irritent par leur dégénérescence. Toutes les fleurs qui mettent dans un état hypnotique parlent », fait-il observer. Une métaphore pour apporter des approches de solutions aux multiples questions existentielles liées aux  vécus quotidiens des lecteurs et en même temps une volonté de contribuer à la vie littéraire de son pays.

Cette publication vient concrétiser un travail de longue haleine et ainsi donne forme à un rêve d’enfance. « C’est un sentiment de mieux faire, de s’accomplir et de donner forme à mes écrits depuis mon enfance qui se réalise », a-t-il confié.

L’ouvrage est édité et publié au Togo par les Editions Awoudi à Lomé.