Après une série de sensibilisation sur le civisme fiscal, la mairie de Kara, appuyée par le Programme décentralisation et gouvernance locale (ProDeGol) de la coopération allemande Giz mise sur la croissance des recettes communales. Elle met à cet effet un accent sur la formation de ses collecteurs de la régie municipale des marchés et de la trésorerie et des agents de recouvrement des recettes communales.

Ceux-ci sont allés du 13 au 15 février 2019 à l’école de nouvelles stratégies de collecte et de recouvrement des recettes.

Ces agents formés sur les techniques de recouvrement et la gestion par bloc des fichiers du contribuable seront en mesure d’aborder de manière aisée les contribuables pour un recouvrement efficient des recettes non fiscales.

« Nous devons être attentifs aux stratégies techniques et ce qu’il faut mettre en place pour mieux faire les recouvrements des recettes. Pour qu’on ait le développement, il faut des recettes » a indiqué Tchandao Wella, le Président de la délégation spéciale de la commune de Kara.

« Etant donné qu’il y a une relation permanente entre les collecteurs et les contribuables, il faut canaliser les techniques par lesquelles les collecteurs vont aborder les contribuables qui nous sont vraiment très chers » a laissé entendre Tchakondo Ouro-bossi, le formateur.

« La commune de Kara est subdivisée en 5 zones que nous appelons blocs. Pour mieux maitriser ces zones, il faut responsabiliser certaines personnes par rapport aux recouvrements pour mieux gérer et mieux suivre les prévisions budgétaires de la commune» a-t-il ajouté.