Les diplomates à table avec la ministre ANATE (milieu)

Les journalistes togolais ont de quoi les motiver pour faire un travail réel d’impact. A Lomé, les Ambassades des États-Unis d’Amérique, de France, d’Allemagne, et la Délégation de l’Union Européenne au Togo ont lancé cette 1ère édition dénommée “Les lauriers du journalisme d’impact au Togo.”

Ce concours consiste à récompenser le meilleur travail journalistique et encourager les acteurs de la presse togolaise à atteindre le standard international en matière de collecte, de traitement et de diffusion de l’information. En clair, l’objectif est d’inciter les journalistes à un saut vers la qualité professionnelle et le respect de toutes les normes qu’exige l’exercice du 4ème pouvoir.

« C’est pour  encourager le professionnalisme du journalisme au Togo, parce-que le journalisme c’est la vie angulaire de la démocratie », a souligné David Gilmour, l’Ambassadeur des États-Unis au Togo et d’ajouter « la responsabilité du journaliste c’est d’informer le peuple et notre souhait c’est de renforcer le professionnalisme du journalisme au Togo ».

Pour postuler, une plateforme est dédiée pour fournir toutes les informations possibles. Et, le concours est ouvert à tout journaliste de nationalité togolaise, exerçant la profession depuis au moins 2 ans, résidant sur le territoire national, est âgé d’au moins 18 ans au moment de la soumission de candidature, et travaillant dans un organe de presse légalement constitué et dont la parution est régulière depuis au moins une année.

Les productions doivent avoir été publiées ou diffusées pour la 1ère fois entre le 1er février 2017 et le 1er février 2018 et, la réception des candidatures du 10 février 2018 au 10 mars 2018 sur le site internet du concours.

La cérémonie solennelle de remise des prix annoncée pour Mai 2018.