Claude Le Roy et le milieu de terrain Ihlas Bebou, forfait contre l’Algérie (photo FTF)

Le sélectionneur national des Éperviers du Togo annonce qu’il pour raccrocher en Mars si le Togo n’obtient pas son ticket de qualification lors du match retour contres les Écureuils du Bénin, en mars 2019.

« Si on ne passe pas en mars contre le Bénin, ce sera la fin de mon aventure au Togo », a déclaré le technicien Français recruté pour faire qualifier le Togo à la Coup d’Afrique des nations (CAN) Cameroun 2019.

Défait à domicile contre un score de 4-1 le dimanche 18 novembre 2018 au stade omnisports de Lomé face à l’Algérie, le Togo se retrouve à la troisième place après le Bénin qui obtient 7, l’Algérie en tête avec 10 et la Gambie qui ferme la marche avec 5 points également

A Lomé, le public sportif reste mécontent des performances effectuées jusqu’ici par le patron des Éperviers. Leroy quant à lui croit encore à une qualification en mars 2019 contre le Bénin. « On va se qualifier au Bénin », a-t-il déclaré au cours de la conférence de presse d’après match.

Se fiant à ses expériences qui lui avait fait qualifier le Congo à la dernière journée des éliminatoires, Le Roy reste confiant sur ses propos et croit que tout est encore possible pour le Togo.

Toutefois, Claude Le Roy affirme être abîmé par cette défaite.