Le tribunal du Caire a rendu un jugement lundi 12 novembre 2018 contre Mohamed Aboutrika, une des légendes du football égyptien à un an de prison pour évasion fiscale.

Selon le tribunal, Aboutrika n’avait pas payé 39.500 $ d’impôts sur ses revenus provenant de contrats publicitaires avec des entreprises de boissons gazeuses et de télécommunications en 2008 et 2009.

Vivant en exil depuis 2013, l’ancien attaquant égyptien Mohamed Aboutrika s’était réfugié au Qatar après la chute des frères Musulmans qu’il soutenait ouvertement.

Le « Prince du cœur » comme on le surnommait, avait porté haut les couleurs de son pays lors des Coupes d’Afrique des nations 2006 et 2008.

L’ex-footballeur des Pharaons a, malgré cela, la possibilité de suspendre sa peine en payant une amende de 20 000 livres égyptiennes soit 1100 dollars.