Elles sont 15 en lice pour le ballon d’or féminin qui sera décerné le 3 décembre 2018. Mais, aucune joueuse africaine ne figure sur la liste.

C’est une nouvelle avancée dans le football féminin car selon plusieurs observateurs du ballon rond, la Coupe du monde féminine en 2015 a cumulé plus de 760 millions de téléspectateurs. Et, le football féminin est une discipline en plein essor qui mérite le même respect que le football masculin.

Contrairement à la procédure avec les hommes, ce ne sera pas le même jury pour les femmes. Ces femmes vont être élues par des journalistes spécialistes du football féminin.

Il s’agit donc de Lucy Bronze, Pernille Harder, Ada Hegerberg, Amandine Henry, Lindsay Horan, Fran Kirby, Sam Kerr, Saki Kumagai, Amel Majri, Dzsenifer Maroszan, Marta, Lieke Martens, Megan Rapinoe, Wendie Renard et Christine Sinclair.

Tout porte à croire que la grande favorite de cette liste est le numéro 10 de l’équipe féminine brésilienne Marta Viera Da Silva communément appelé Marta. Elle a été sacrée six fois meilleure footballeuse de l’année par la Fédération internationale du football association (FIFA) en 2006, 2007, 2008, 2009, 2010 et 2018.

Notons que c’est une première dans l’histoire du ballon rond féminin.