Dans le  Golfe de Guinée, neuf marins chinois et huit  ukrainiens ont été enlevé le jeudi 15 août 2019 après l’attaque de deux navires commerciaux au large du Cameroun.

« Ce sont des pirates ‘’probablement nigérians’’ qui  ont mené ces deux attaques », a témoigné un responsable des autorités maritimes Camerounaises. ‘’L’opération a été produit  à quelques heures d’intervalle, au large de Douala, le grand port de ce pays frontalier du Nigeria’’, a-t-il ajouté.

Dans le golfe de Guinée il est observé 72 % des enlèvements et 92 % des prises d’otages en mer recensés dans le monde.

Selon le chef  du centre d’information sur la piraterie du Bureau maritime international (BMI), Noel Choong, la première attaque a visé un navire polyvalent appartenant à une société allemande  et battant pavillon d’Antigua-et-Barbuda.

D’après lui, huit personnes ont été enlevées sur un équipage de douze marins asiatiques et européens. ‘’La seconde cible des pirates était un vraquier battant pavillon libérien et appartenant à un armateur grec, il y avait vingt et une personnes à bord, tous des Asiatiques, [et que] neuf ont été enlevés ‘’, a précisé M. Choong.

A en croire Noel Choong, des recherches ont été lancées à partir de Douala et Cotonou.