CAPE TOWN/SOUTH AFRICA, 11JUN2009 - Kofi Anann, Secretary General United Nations (1997 - 2006); Member of the Foundation Board of the World Economic Forum; Co-Chair of the World Economic Forum on Africa in the Plenary on Africa as the World's Potential Breadbasket held During the World Economic Forum on Africa 2009 in Cape Town, South Africa, June 11, 2009 Copyright World Economic Forum www.weforum.org / Eric Miller emiller@iafrica.com

En juillet, se tiendra à Addis-Abeba, en Ethiopie le Sommet sur le financement du développement. Les discussions porteront entre autres sur les  100 milliards de dollars de financement annuel pour le climat promis par les  pays du G7. Ces pays ont aussi pris l’engagement d’aider à l’accélération de l’accès aux énergies renouvelables en Afrique.

Kofi Annan, président de l’Africa Progress Panel, a salué ces décisions du G7 qui est selon lui une réponse à “ l’appel de l’Afrique et des Africains à développer massivement les investissements dans les énergies renouvelables à travers notre continent “.

Dans un communiqué, l’ancien patron de l’ONU, estime que la création d’un système à faible intensité de carbone pourrait « changer la donne ».  ” Ceci est bien pour l’Afrique et la lutte mondiale contre le changement climatique “, a-t-il indiqué avant d’ajouter que cela pourrait aider l’Afrique à se développer et à passer directement à un avenir durable, sobre en carbone.

L’Africa Progress Panel soutient l’engagement et le leadership des pays les plus riches du monde en faveur de l’énergie propre. ” Les générations futures, ne jugeront pas uniquement cette génération de dirigeants à l’aune des principes qu’ils énoncent dans les communiqués, mais surtout en fonction de leurs actions “, déclare le panel présidé par Kofi Annan.

Sans être pessimiste, l’Africa Progress Panel dit attendre de voir ces engagements respectés au moment venu.

Voltic Togo