L’édition 2020 des joutes verbales francophones (JVF) se poursuit et a franchit l’étape de la demi-finale, le 4 mars 2020 à Lomé. 8 équipes composées de 2 personnes ont jouté autour de 8 différents thèmes. Suite à cette “guère verbale”, 8 personnes sont retenues pour la phase finale le 13 mars 2020.

Ces 8 personnes ne sont autres que Joel Akakpa de l’Ecole supérieure de gestion d’Informatique et des Sciences (ESGIS), Anita Ananou de la Faculté des sciences (FDS) à l’université de Lomé, Léonie Dangbui de la Faculté des Sciences Economiques et de Gestion (FASEG) à l’université de Lomé, Roméo Gado de l’Ecole maritime au Togo (Emarito) et Malaika Ismaila de l’Institut Supérieur d’Administration des Sciences Economiques et de Gestion (ISAGES).

A eux, s’ajoutent Harold Kouanfack de la Faculté des sciences sociales (FSS) à l’université de Lomé, Divin Mpianga de l’Institut africain d’administration et d’études commerciales (IAEC) et de Aida Nondonwou de l’Ecole Supérieure d’Audit et de Management (ESAM).

Les différents thèmes qui étaient au menu des débats sont notamment, ”L’enfer, c’est les autres”, ”Plus il y a de fous, plus on rit”, ”Entreprendre, c’est pour les seniors”, ”Ouvrez les frontières”, ”Laissez le pouvoir aux milliardaires”, ”Notre école n’est plus sûr”, ”Il y a eu guère, parce qu’on a dit oui”, ”Le virus est dans le plat”.

L’accroche, la prestance, le gestuel, le contact visuel et la mémorisation, la maîtrise du sujet et la cohérence du discours tout comme la clarté et la justesse des arguments sont entre autres, les points essentiels sur lesquels les candidats ont été notés.

Les membre du jury ont aussi pris en compte, la maîtrise de la syntaxe, le niveau de vocabulaire et la rhétorique, l’aisance orale, la communicabilité des concurrents et leurs aptitudes à convaincre et à séduire.

Certains ont été sanctionné pour non respect de l’adversaire, la grossièreté ou encore, le dépassement de temps.

Pour rappel, cette 5ème édition des joutes verbales francophones est placée sous le thème, « Cré-activons ensemble dans la paix et la diversité ».

Rendez-vous le 13 mars pour connaitre celui qui va succéder à Amen Sodjedo, le lauréat de l’édition 2019.

Voltic Togo