Le panel / crédits: Barbara Amouzou Lokadi

Le leadership Africa summit a bien ravivé l’entrepreneuriat féminin. Le sujet était bien au cœur de cette grande rencontre internationale à Lomé le 17 août 2019.

« Nous avons parlé des contraintes à l’évolution dans le milieu entrepreneurial féminin et de comment est-ce qu’on pouvait améliorer l’écosystème pour permettre aux jeunes femmes d’évoluer, de réussir aussi dans leur projet entrepreneurial », a confirmé Edwige Adjo Mensah, promotrice du forum des mumpreneurs et ambassadrice de la jeunesse Unicef-Togo.

Un peu comme elle, nombreuses sont les participantes qui se sont convenues qu’il faut bien que tout parte du mental. « Le leadership est une question d’influence mais l’influence commence par soi-même, il faut se connaître, connaître sa vision, connaître ce qu’on veut, les valeurs qu’on veut prôner dans la société et il faut s’armer de courage et de persévérance pour y arriver», rappelle la jeune entrepreneure.

Mais il a été rappelé la nécessité d’un plan d’action dans lequel doivent se retrouver des personnes ressources en lesquelles faire confiance et avec qui s’entourer comme équipe.

A en croire la coordinatrice de livingtones ressource centre, Olatokunbo Ige,  il faut appliquer quelques règles pour une bonne réussite. « Pour les entrepreneurs, investissez pour vous-mêmes, créez les réseaux de partage et arrêtez de faire les choses seuls, soyez le gardien de votre temps et choisissez votre groupe de réflexion selon ce que vous voulez », a-t-elle lancé à l’endroit des participants.

Aussi, a-t-elle rappelé la nécessité, chaque jour, de se challenger et apprendre de nouvelles choses.  « Une connaissance plus une compétence permettent d’arriver à la réalisation de la vision pour pouvoir améliorer la capacité ».

Précisons que le thème était bien « les contraintes d’éclosion et mécanismes de soutien pour l’essor de l’entrepreneuriat féminin ».

A part l’entrepreneuriat féminin, l’agrobusiness, innovations technologiques et développement professionnel étaient au menu des panels sans oublier les ateliers sur les thématiques pour partages, apprentissage et capitalisation des bonnes pratiques.