Pasteur Edoh-Komi

Dans un courrier adressé au ministère togolais de l’administration territoriale, le mouvement Martin Luther King (MMLK) et “Afro révolution” appellent les Togolais à une manifestation de protestation contre le Franc CFA devant l’ambassade de France à Lomé le 23 février 2019.

Depuis la dernière sortie du vice-président du conseil italien sur les média locaux accusant la France d’être la source du malheur et de la misère des pays africains de la zone CFA, des appels se sont vite multipliés contre ladite monnaie. Selon le mouvement Martin Luther King, ces propos du vice-président italien viennent confirmer ceux des voix africaines qui élevaient déjà de vigoureuses protestations contre le Franc CFA dont seule la France disent-ils, en tire profit.

C’est dans la dynamique de garder la flamme allumée sur tout le continent africain contre le Franc CFA que ces mouvements de la société civile togolaise  appellent à cette manifestation contre la France et sa monnaie qu’ils qualifient de “domination économique”.

L’initiative selon eux est de rétablir la souveraineté des 14 pays membres de la zone CFA acquise il y a plus de 50 ans, prôner la fin de la Françafrique et le déblocage des réserves financières déposées au trésor public français qui doivent, martèlent-ils, revenir aux Africains de la zone franc.