Image: DR

Deux personnes dont un agent de santé ont fait du faux sur un test de Covid-19. les accusés sont en détention, selon les explications fournies à la presse, le 26 août 2020 par le comité national de coordination de gestion et de riposte (CNGR) Covid-19.

Selon les explications du médecin-Colonel Djibril Mohaman, les mis en cause sont au commissariat dans l’attente d’être déférés pour être jugés et condamnés. De ses explications, il ressort qu’ils ont eu à falsifier un test de Covid-19 pour un voyage testé positif au préalable, contre des espèces sonnantes et trébuchantes. C’est, selon le médecin Colonel, une atteinte à la santé publique.

Les deux personnes, un médecin et un secrétaire sont aux arrêts et le directeur de la clinique où s’est effectué le forfait est pour l’heure “introuvable”. Il serait activement recherché pour répondre de son acte

Le voyageur dépisté positif et dont les pièces ont été falsifiées, est en soin et pourra lui aussi, être vraiment entendu une fois rétabli.

Le colonel Djibril Mohaman prévient que toute personne qui serait tentée de falsifier un test de Covid-19 sera condamnée. Il précise également que seul l’institut  national d’hygiène (INH) est habilité à donner le certificat de positivité ou de négativité des tests de Covid-19 au Togo.

A la date du 26 août 2020, le Togo compte en tout 1309 cas positifs dont 919 sont guéris et 363 sont sous traitement.

Voltic Togo