Le Ghana, pays de Kwame N’Krumah se trouve une fois encore divisé sur des questions en lien avec l’ethnie et surtout les Ewé. Cette fois-ci un manuel scolaire  est décrié par la communauté Ewé parce-que disent-ils,  les ayant stéréotypé.

History of Ghana Textbook 3″ c’est le nom de ce livre de lecture qui divise et surtout un texte précis qui dit peindre l’identité des Ewé: “A song that shows the Ewe Identity“.

J’ai une attitude à montrer de l’amour, en particulier à mon peuple. Si vous pouvez parler ma langue et marcher sur mes orteils, je ne suis pas dérangé. (…) Les gens disent que je regarde vers l’intérieur mais c’est ce qu’ils pensent. Je suis très bon, surtout avec mon peuple“, c’est en substance, le passage qui émeut la communauté Ewé.

La chambre des chefs de la région de la Volta s’en mêle

Le manuel scolaire en question

La Chambre des chefs de la région de la Volta avec à sa tête son président Togbe Tepre Hodo IV dit ne pas apprécier cette initiative jugée répréhensible. La chambre dit regretter que les responsables de cette publication qualifiée d'”offensive” aient des pensées aussi viles sur leurs concitoyens du Ghana au XXIe siècle.

Nous condamnons donc sans réserve cette démonstration singulière de sectarisme et de préjugés tribaux et appelons les responsables de la publication offensive à retirer celle-ci de la circulation et à détruire chaque partie du matériel incriminé. Nous exigeons en outre des excuses sans réserve de la part des auteurs et éditeurs de ce matériel de base à rendre à tous les citoyens de langue Ewe du Ghana. En outre, nous exhortons les autres groupes ethniques de ce pays à condamner ces publications qui divisent, qui ne servent que de recette au chaos et à la désunion“, a écrit Togbe Tepre Hodo IV dans une déclaration dont la rédaction d’Africa rendez-vous a réussi à obtenir copie.

Enfin et dans le cas où cette publication malavisée serait découverte quelque part après notre demande de retrait de la circulation, nous notifions par la présente que les chefs et les personnes d’origine ethnique Ewe prendront les mesures juridiques appropriées pour garantir que ces méfaits les décideurs marchent du bon côté de la loi“.

Des indiscrétions parvenues à Africa rendez-vous laissent croire que des individus s’organisent à aller bruler le stock ou à s’en prendre à l’auteur pour lui administrer une leçon.

Depuis des années une tension couve et met au centre les Ewé du Ghana. Une bonne partie est indexée comme étant des Togolais et non des autochtones Ghanéens. La situation entrainant une certaine marginalisation même du Togo britannique qui s’est retrouvé au Ghana, a entrainé des populations à réclamer leur indépendance pour la naissance du Togoland.

Voltic Togo