Le Ghana met en marche son génie. Après le Rwanda et la Tunisie, le pays dompte la technologie des drones, les petits avions sans pilote, pour livrer des poches de sang et des médicaments.

Personne au Ghana ne devrait mourir parce qu’il n’a pas eu accès à un médicament dont il a un besoin urgent“, a promis le président ghanéen Nana Akufo-Addo, en assistant aux premiers vols de drones. Il croit fort que son pays va développer le plus grand service de livraison par drones au monde.

Au Ghana, pays de 30 millions d’habitants, les populations rurales sont souvent privées de services de santé à cause du manque d’infrastructures et du mauvais état des routes.

Le premier centre de drones a été ouvert à Omenako, à 70 km d’Accra, et trois autres seront construits dans le pays avant la fin de l’année par la société américaine Zipline qui est à l’origine du projet.